Expérience d’élevage des Colins de Californie

 

 

Callipepla californica appelé aussi anciennement Lophortyx californica

 

 

 

Texte Jean-François Dubois (2001)

 

J’ai acquis mon premier couple de colins de Californie en 1998 à la foire de Pontivy. J’élevais des cailles du Japon depuis une trentaine d’années, j’ai voulu faire la différence avec cette caille du nouveau monde. J’ai installé le couple avec des Princesses de Galles dans une volière de 4m de longueur 1m de largeur et 2m de hauteur, ils peuvent cependant semer la panique parmi leurs cohabitants par leur envol effrayé. Dans notre, région ou les hivers ne sont pas particulièrement rigoureux, il est possible de les garder en volière de jardin à condition de les abriter convenablement.

 

Ils étaient nourris aux granulés, je les ai passé progressivement aux grains, mélange pour tourterelles et maïs brisé qu’ils ont très vite préféré. Je les ai habitué progressivement à la verdure, aujourd’hui je joins, une fois par semaine de la pâté pour insectivores.

 

Le colin pond à partir de début mai jusqu’au mois d’août une soixantaine d’œufs blancs tachetés de brun foncé. La première année je n’ai pas eu de résultat par manque de suivi des couvées. La seconde année aidé de mon épouse nous ramassions les œufs tous les jours après 7 jours ont les plaçait dans la couveuse réglée à 37°5 et 70% d’humidité nous les retournions deux à trois fois par 24h. Au l8eme jour je les pulvérise avec de l’eau tiède légèrement vinaigrée. La durée d’incubation est de 22 jours 23 au maximum plus long les petits ont du mal à survivre. Une fois secs, je place les poussins dans une éleveuse chauffée à 35° pour la première semaine que je diminue très progressivement. Ils sont nourris avec une pâtée de granulés (démarrage pour gibier) écrasés mouillés et la bonne idée de mon épouse de la verdure finement hachée, un vrai régal, à la fin de la première semaine je rajoute des grains de millet, je garde ce régime avec de plus en plus de graines variées. Les jeunes oiseaux sont bagués avec un diamètre de 5,5 mm, nidifuges, bagués trop tôt ils perdent facilement leur bague, si nous baguons avec un peu de retard nous pouvons mettre du 6mm officiellement les bagues sont en 5.

 

Il faut garder le chauffage pendant au moins deux mois à 250environ, cette méconnaissance m’a fait perdre plusieurs jeunes. Pour la boisson je donne de l’eau de source je fais attention aux abreuvoirs il ne faut pas que les pattes soient humides.

 

Sur une vingtaine d’oeufs placés en couveuse j’ai sauvé 8 jeunes le principal défaut a été de ne pas les avoir chauffé suffisamment longtemps. Nous avons présenté quatre de ces jeunes au national 2000, 3 mâles et une femelle ils ont obtenu 87,88,88,89 3eme leur défaut principal la nervosité.

Cette hiver j’ai laissé mes jeunes de l’année en volière, j’ai placé mon couple reproducteur en cage dans un bâtiment à 10° pour le préserver des variations de température.

 

En conclusion le colin de Californie doit être placé en volière avec des sujets de la même espèce, il faut mieux ne pas adjoindre d’autres oiseaux car ils les dérangeraient sur les perchoirs.

 

 

          retour